Retaper un argentique – Olympus OM 2n

Olympus Om-2n

Et si on changeait des sujets de d’habitude hein? Si on parlait un peu de photo? L’histoire remonte à quelques mois, où je suis par hasard tombé sur les appareils photos de mon grand-père, un peu poussiéreux. Je n’y connaissais rien, je ne savais pas ce que signifiait dans ce domaine la vitesse d’obsturation, un diaphragme, un prisme etc… Et puis en regardant dans le viseur, m’imaginant prendre quelques cllichés, l’idée m’est venu de faire revivre ces appareils. Mon grand père m’a d’abord offert son OM-10, orienté tout publique avec lequel j’ai fais quelques pellicules maintenant, puis récemment son OM-2n, conçu pour un publique plus professionnel.

Concernant l’OM-10, c’est allé assez vite: dépoussiérage nettoyage, changement du verre de visée, des mousses / joints, ajout d’une option pour sélectionner la vitesse manuellement, et un petit bouton déclencheur pour le style. J’ai racheté un deuxième boitier sur eBay (30€) non pas pour le faire marcher mais pour le garder pour pièces, et ça m’a bien servi! Le verre de visée ne se change pas à la volée, c’est donc sur cette deuxième carcasse que je l’ai piqué, en démontant doucement et attentivement les appareils.

Voilà quelques clichés que j’ai pu prendre avec cet appareil, j’ai du apprendre à partir de zéro, donc si vous avez des conseils n’hésitez pas:

 

Vélo en forêt

Vélo en forêt

Contre jour

Contre jour

Ski de rando

Ski de rando

Arrêtes du pas du Follet

Arrêtes du pas du Follet

Passons aux choses sérieuses maintenant: un peu de hacking! Mais pas sur un clavier, un peu de hacking sur un OM-2n:

Petit diagnostique de l’appareil: un peu poussiéreux dans son ensemble, verre de visée très sale et même peut être “oxydé” par quelques endroits, pentaprisme en mauvais état, mousses qui se dégradent et tombent dans le viseur. Heureusement l’objectif et le mirroir sont nickel, car je ne pense pas être en mesure de rattraper quoi que ce soit sur ces pièces. Je fais donc quelques recherches, commande un nouveau verre de visée sur eBay (contrairement à l’OM-10, on peut le changer très facilement), et je nettoie l’appareil dans son ensemble.

Il me reste maintenant une chose qui va piquer un peu: dégager les mousses du viseur et retaper le pentaprisme… Pour les mousses, j’ai suivi cette très bonne documentation. Astuce: si comme moi vous ne savez pas où trouver un “spanner”, vous pouvez prendre une pince circlips qui fonctionne très bien.

Démontage en cours

Démontage en cours

Les mousses à enlever autour du viseur

Les mousses à enlever autour du viseur

Petit détail, au lieu de remplacer les mousses, j’ai simplement mis un bout de scotch d’électricien noir. Après avoir fait tout propre, je regarde dans le viseur et… il y a toujours quelque chose qui gène.. rahh! Du coup, obligé de démonter le pentaprisme. Pour ce faire, il suffit d’enlever les 2 vis qui tiennent le viseur, et les 2 vis qui tiennent la petite patte métallique du prisme. Ce qui donne ça:

Accès au prisme

Accès au prisme

De là vous pouvez retirer le prisme. Sauf que, à réparer, c’est pas rien! J’abandonne immédiatement l’idée de le repolir, et je démonte le boitier que je garde pour pièces et récupère le prisme, même si ce n’est pas exactement le même modèle. Par chance, tout rentre dans l’ordre! Pour le démontage de ce dernier, je m’aide de cette vidéo. Il ne me reste plus qu’à changer les mousses / joints:

Changement des mousses

Changement des mousses

Une fois le tout remonté, tout est en place et fonctionne comme il faut, ouf! Ah non, problème: en mode manuel, si je fais une correction ASA il y avait à la base un petit indice qui m’indiquait dans le viseur qu’il y avait une compensation (mais ça ne m’indiquait pas de combien), et cette fonctionnalité à disparu… en regardant les photos, je m’aperçois que c’est à cause d’un petit cran mal remonté (lié à la vis droite tenant le viseur). C’est pas bien grave vu que ça ne gène pas le fonctionnement et ça ne me sert pas des masses, je le remettrai lorsque j’aurai la motivation de tout redémonter! (remis en l’état depuis).

Voili voilou, maintenant je vais pouvoir tester une pellicule, en espérant qu’il n’y ait pas de problème, de lumière qui rentre dans le boitier ou autre! Je posterai quelques photos si tout va bien, dès qu’elles seront développées / scannées. En attendant, vous pouvez voir mon album “Art Gentic” sur Flickr. Pourquoi ce nom? Pour le jeu de mot avec “argentique” et puis car cela signifie “art génétique”, et vu que cette nouvelle passion pour la photo vient de mon grand-père, en passant par mon père, je trouvais ça assez bien adapté =)

Pour info ou pour ceux que ça intéresse: le manuel d’utilisation de l’OM-10 et celui de l’OM-2 (sans le “n”, mais ça ne change pas grand chose).

Tagués avec :
2 commentaires sur “Retaper un argentique – Olympus OM 2n
  1. armengaud dit :

    bonjour , j ai fait l acquisition d’un om10 et je voudrais changer les joints du boitier.
    Mais voila ou les trouve , j ai acheté de la mousse de 2 mm d épaisseur mais avant de me lancer j ai vu sur un tuto que certains sont en 1.5…….voila ma question Ou les trouver ?

    Merci pour votre réponse et pour le site vraiment sympa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.