Siem Reap

Siem Reap

Nouvel article après quelques jours d’absence! Ce week end nous avons pu visiter Siem Reap et donc les temples d’Angkor! Je remercie au passage Buntha pour avoir organisé tout ça et nous faire découvrir ce pays splendide! Nous avons pu apprécier les étalages de criquets, migales et companie sur la route:

DSC01123

Petite photo de Djibril avant l’arrivé à l’hotel:

IMAG0824

Arrivé à l’hotel, une bonne surprise nous y attendait! ça fait plaisir surtout par cette chaleur et après 6h de route.

P1020641

DSC01150

Lendemain matin levé 6h, départ pour les temples! Commençons avec un peu d’histoire: Les premiers temples ont été construits au IX° S. avec environ 40 ans pour ériger chaque oeuvre. Jusqu’au XIII° Siècle cette civilisation faisait partie des plus grandes puissances, mais les guerres ont rapproché les frontières d’Angkor (capitale de l’époque) ce qui a poussé les habitants à déserter cet endroit si magnifique! Il y a 5 portes d’accès (nord, sud, ouest, porte des morts et de la victoire), sachant que seul deux sont pratiquables. Voici la porte Sud:

  DSC01187

Les obsèques passaient par la porte des morts, tandis que les défilés glorieux après les batailles se faisaient via la porte de la victoire. Très rapidement, nous sommes arrivé au premier temple. C’est ici qu’il y avait le plus de tourristes (tout de même limité vu que dix fois plus en haute saison). J’annonce: Bayon, temple boudhiste très bien concervé mais surtout très bien restauré. Au XIII° S. lors du déclin de la civilisation, les temples sont tombés dans l’oubli et n’ont été retrouvés que plusieurs centaines d’années plus tard, par des Cambodgiens locaux. Ne trouvant rien d’extraordinaire à ces vieilles pierres, il a encore fallu attendre quelques années pour qu’un français, à la moitié du XIX° S. marque cette découverte aux yeux du monde entier.

P1020800

DSC01216

IMAG0893

Ici ils ne rigolaient pas avec les escaliers… sachant en plus que le roi avait ses propres porteurs!

DSC01229

Les bandes dessinés de l’époque. Des bibliothèques ont vu le jour, unique source pérenne d’enseignement, habritant des stelles ou bien des pans de murs gravés. Vous remarquerez que les chinois sont représentés avec des yeux très bridés et une barbichette. Il est donc possible d’en apprendre beaucoup rien qu’en lisant ces gravures. Il y a eu beaucoup de guerres, concernant aussi des chams, thailandais etc…

DSC01223

DSC01224

DSC01208

Deuxième temple: Angkor Thom, le plus haut de tous. Alors que les religions se déchiraient entre elles, certains rois ont essayé de les réunir comme avec la construction de ce temple. Il réunit à la fois des cultes boudhistes et hindouistes. Les boudhistes réalisaient des constructions de plain-pied, camouflées par la jungle alors que les indiens érigaient des monument allant jusqu’à plus de 70m pour celui-ci. On y retrouve beaucoup de pierres numérotées et étalées tout autour des constructions. En effet avant l’arrivé des Khmers rouges beaucoup ont commencé à démonter les temples dans le but de les restaurer. Les problèmes sont arrivés lorsque les Khmers rouges ont brûlé et fait disparraître la majorité des plans… Un vrai casse tête géant! En 1995 quelques pays dont la France ont participé à la suite de la restauration, ce qui a permis de reconstruire beaucoup de ce qui avait été démonté! Aujourd’hui encore des chercheurs travaillent sur des logiciels pour scanner en 3D les pièces restantes et trouver une solution pour replacer chacune d’entre elle.

DSC01262

DSC01263

P1020854

Chaque temple possédait 3 ou 5 entrées: une principale pour le roi (ci-dessous), une pour les femmes et une pour les hommes, et parfois d’autres pour les éléphants.

P1020822

P1020872

Autre temple, dont la jungle a repris le dessus: Ta Prohm. C’est ici que le film “Deux Frères” a été tourné (ainsi que le premier Tomb Raider). 200 ans après le déclin d’Angkor, au XV° S. un roi Khmer fit la découverte d’Angkor Wat (le plus grand temple) lors d’une chasse. Des moines y avaient élu domicile et entretenaient le temple, alors que d’autres comme celui-ci étaient laissés à l’abandon.

DSC01328

DSC01330

DSC01334

IMAG0964

IMAG0926

Et enfin le plus grand des temples, Angkor Wat. La plupart des statues sont décapitées, les pilleurs les ont prises, ainsi que toutes les pierres précieuses et trésors que pouvaient cacher cet endroit.

DSC01455

DSC01449

DSC01453

IMAG0981

IMAG0957

IMAG1002

IMAG0997

Après le retour du roi, la civilisation ne reprit jamais l’ampleur qu’elle connu auparavant. Les guerres ont forcés les habitants à déserter de nouveau, et les thailandais ont sacagés les temples lors d’une invasion. Les stelles ont été rayés pour les rendre illisibles, ce qui fait qu’il ne reste plus beaucoup d’écrits. Siem Reap signifie d’ailleurs littéralement “Cassé par les thailandais”. Nous avons pu aussi profiter des spectacles et danses traditionnels, classé comme patrimoine national par l’UNESCO. Il est possible de monter sur scène après la représentation pour prendre des photos avec les danseuses en costume.

P1020663

P1020665

Ces 3 jours ont donc été bien remplies! Et je n’ai présenté qu’une partie de ce dont nous avons pu découvrir, il y a tellement à voir ici!

5 Comments on “Siem Reap

  1. Woah!!!! C’est vraiment impressionnant… Vous avez fait de superbes photos et l’article est super!!! Tout est grandiose, on vous envie!!!
    bises à toute l’équipe!!!

  2. Bravo pour cet article, on voyage un peu avec vous….c’est magnifique!!
    alors la piscine….ça fait du bien?
    bisous à tous les trois.

  3. Voyager, c’est aussi savoir regarder et apprécier. Bravo Valentin pour la qualité de ton regard et la pertinence de tes propos. Bonne continuation.
    Bisous.

  4. Petit veinard … Et dire qu’il y en a qui bossent sous un temps POURRI !!!

    En tout cas, Bravo, c’est superbe !
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.